Tricher à un examen peut être tentant… Mais rudement dangereux.

Le TOEIC (Test of English for International Communication) est un questionnaire qui évalue votre niveau d’anglais dans un contexte professionnel. Il mesure vos compétences linguistiques en termes de compréhension orale et écrite.

Les résultats de ce test reconnu sont une référence pour de nombreuses entreprises internationales et institutions qui veulent estimer vos connaissances en vue d’un recrutement par exemple.

Le TOEIC se présente sous la forme d’un QCM (choix multiples) de 200 questions réparties en deux sections pour la compréhension écrite et orale. Le score obtenu, de 0 à 990 points, indique votre niveau de langue.

Dans l’enseignement supérieur, un score minimum de 785 est souvent exigé (niveau B2).

Si vous envisagez de préparer la certification TOEIC Listening & Reading en France pour vous inscrire dans les Grandes écoles, améliorer votre CV ou trouver un emploi, vous pouvez vous inscrire et trouver un centre d’examen situé à proximité de chez vous. Vous pouvez, aussi, passer le TOEIC en ligne.

Enfin, comme toute évaluation, vous devrez la préparer et surtout (surtout !) ne pas tricher. On vous explique pourquoi.

Les dangers de la tricherie au TOEIC

Tricher, que ce soit au TOEIC ou ailleurs, n’est jamais une bonne idée. D’abord, parce que c’est interdit.

Certes, il y a toujours cette petite voix qui vous murmure « pas vu pas pris », mais le risque est là et les conséquences aussi.

Même si l’examen du TOEIC a lieu en ligne, soit à distance, une surveillance accrue est mise en place. Lutter contre la tricherie garantit l’équité entre tous les candidats.

Si vous voulez vous faire peur, voici quelques raisons qui vous expliquent pourquoi tricher au TOEIC est la pire idée !

Haute surveillance en centre de formation, mais aussi en ligne

Le test du TOEIC, géré par ETS Global, comme tout examen officiel, est vivement surveillé par les examinateurs. Si vous avez déjà effectué une épreuve comme le baccalauréat, vous voyez comment cela fonctionne. Cette surveillance est rigoureuse, que vous passiez le test en centre de formation ou en ligne.

En centre de test, vous pourrez compter sur la vigilance d’un surveillant dans la salle. Il contrôlera également votre identité avant le début de l’examen d’anglais, donc n’oubliez pas d’apporter une pièce d’identité valide avec une photo.

Selon les salles, la surveillance est plus ou moins accrue avec la présence de caméras ou de logiciels de surveillance anti-triche. De même, vous n’avez pas le droit d’apporter votre smartphone, votre ordinateur portable ou tout autre appareil.

Si vous choisissez de passer le TOEIC à distance, vous devrez le faire sur une plateforme hautement surveillée. Votre pièce d’identité vous sera également demandée.

Pour passer ce test d’anglais en ligne, vous aurez seulement besoin de votre ordinateur. Votre téléphone devra être placé sur le côté, bien visible puisque la surveillance s’effectuera par sa caméra. Vous serez filmé pendant l’intégralité de l’épreuve.

Les examinateurs devront avoir une vue claire sur votre bureau, vos mains, votre clavier et l’écran jusqu’au sommet de la tête. La plateforme d’examen vous demandera de fermer toutes les applications ouvertes comme Word ainsi que les autres onglets de la page Web.

Un message d’erreur apparaîtra si vous oubliez un onglet ou une application. Enfin, vous devrez partager votre écran d’ordinateur.

En somme, tricher au TOEIC, en plus d’être dangereux si vous voulez obtenir votre attestation, est aussi particulièrement difficile.

Sanctions académiques

Le TOEIC évalue vos aptitudes en langue anglaise. Les tentatives de triche, malheureusement, ne pourront pas refléter votre niveau réel et ne vous aideront pas à développer les compétences nécessaires pour progresser dans votre parcours professionnel.

Le non-respect de la réglementation administrative du test peut aussi vous valoir des sanctions académiques lourdes comme :

  • une annulation du résultat avec l’absence de remboursement de vos frais ;
  • si vous êtes étudiant, l’exclusion de la Grande École dans laquelle vous êtes inscrit ;
  • l’interdiction de repasser le TOEIC ;
  • la triche en cas de diplôme est passible de 5 ans d’emprisonnement et 300.000 euros d’amende.

Le TOEIC n’est pas un examen très difficile. Frauder comporte plus de risques que d’avantages. L’erreur peut vous coûter cher.

Conséquences lourdes sur la carrière

Les conséquences d’une tricherie au TOEIC peuvent impacter votre travail. Vous pourriez perdre votre job actuel ou une opportunité d’emploi si votre employeur ou recruteur le découvre (différence entre le score obtenu et le niveau réel, impossibilité de repasser l’examen…).

Certes, obtenir le meilleur score TOEIC est un atout pour votre carrière, mais pas au point que vous vous mettiez en faute.

Si vous avez triché, vous pourriez également éprouver des difficultés à trouver un nouvel emploi, notamment si vous travaillez dans un secteur d’activité qui nécessite une bonne maîtrise de l’anglais professionnel. Les employeurs peuvent découvrir si vous avez triché au test.

Enfin, une conséquence à ne pas négliger, et difficile à rattraper, est la perte de crédibilité. Vous serez considéré comme un tricheur, un menteur…

Vos collègues ou votre employeur pourraient perdre la confiance qu’ils ont en vous, et cela peut gravement impacter votre vie professionnelle.

Évitez tous ces désagréments et ne trichez pas ! Si vous êtes angoissé et craignez d’échouer, voici nos conseils pour réussir au TOEIC

Astuces et conseils pour réussir au TOEIC sans tricher

Passer l’examen du TOEIC sans tricher est possible. Ce test n’est pas considéré comme étant l’un des plus difficiles. La préparation est la clé ! Suivre une formation en anglais avant de vous inscrire au test peut vous aider à améliorer votre niveau et vous familiariser avec les questions.

Suivre des cours de préparation au TOEIC vous permettra également de diminuer votre stress, d’évaluer votre niveau d’anglais actuel et de travailler vos compétences linguistiques en fonction de vos besoins réels.

Voici également trois astuces pour préparer et réussir ce test de niveau.

Rappel du déroulement des épreuves du TOEIC  

Les épreuves du TOEIC 4 Skills se déroulent selon un QCM de 200 questions. Si vous choisissez de passer ce test de langue en ligne, vous devrez prévoir 45 minutes de préparation pour tester votre matériel et mettre en place le système de surveillance. Au total, l’examen dure environ 2 heures.

Les examinateurs vérifieront votre identité avant de démarrer l’épreuve. Le déroulement est le suivant :

  • 45 minutes pour tester votre compréhension orale.
  • 75 minutes pour évaluer la compréhension écrite.

Il n’y a pas de pause entre les deux épreuves de compréhension. Les sections d’expression écrite et d’expression orale seront évaluées séparément, constituant ainsi le TOEIC 4 Skills.

Enfin, vous recevrez votre attestation par courrier postal. Elle comprendra le résultat du TOEIC sous forme de score.

Vous avez la possibilité de passer trois types de TOEIC :

  1. Le TOEIC 4 Skills pour la compréhension et la production écrites et orales.
  2. Le TOEIC Speaking & Writing pour la production écrite et orale.
  3. Le TOEIC Bridge pour les niveaux débutants à intermédiaires.

Bien gérer votre temps

Savoir gérer son temps en examen est essentiel pour ne pas se retrouver dépassé. Nous vous conseillons d’emporter une montre pour garder l’œil sur les minutes, l’utilisation du smartphone étant interdite.

Pour vous aider à mieux gérer votre temps, vous pouvez aussi vous familiariser avec le format du test et pratiquer des examens blancs.

Effectuer un TOEIC blanc en ligne

Le meilleur moyen de réussir un examen est de le préparer. Pour cela, vous pouvez passer un test TOEIC blanc en ligne gratuitement. Il vous permet de vous entraîner et de vérifier les points que vous devez réviser et pratiquer en priorité.

Le test TOEIC gratuit vous permet de faire le point, en quelques minutes, sur vos compétences en anglais et vérifier si elles sont suffisantes pour passer l’examen, ou si suivre une formation linguistique spécialisée en anglais en milieu professionnel ou dans la préparation du TOEIC est préférable.

Découvrez notre formation TOEIC éligible au CPF et qui vous prépare à l’examen.

Partagez ce bon plan avec vos amis !

formations langues étrangères CPF

Apprenez l’anglais avec un formateur professionnel et certifié. 🇺🇸 🇬🇧

  • Des cours particuliers en visioconférence avec un professeur dédié.

  • Un accès illimité à une plateforme e-learning moderne et adaptative (niveau, métier…).
  • Un programme adapté à votre profil et à vos disponibilités créé par votre professeur.
  • Composez une formation 100% sur-mesure avec un large choix de modalités pédagogiques.

  • Un coach pédagogique dédié, joignable 6j/7 pour vous conseiller et répondre à vos questions.

c’est le taux de satisfaction moyen de nos stagiaires.

Note formations Clic Campus 4.8

des stagiaires recommandent nos formations.

Pourquoi se former avec Clic Campus ?

Pourquoi se former avec Clic Campus ?

blended learning 1

COURS PARTICULIERS
+ E-LEARNING

Découvrez le Blended learning : alternez entre cours particuliers et travail en autonomie.
web plugin 1

DES FORMATIONS ULTRA-PERSONNALISÉES

Un programme 100% sur-mesure créé par un formateur professionnel qui vous est dédié.
hand 1

ÉLIGIBLES AUX FINANCEMENTS

Toutes nos formations sont éligibles aux financements CPF, Pôle Emploi, OPCOs, Régions, FNE…