Les verbes forts en allemand PDF

Téléchargez le PDF des verbes forts en allemand en cliquant sur le bouton ci-dessous :

En allemand, un verbe fort est un type de verbe qui change de voyelle dans ses formes conjuguées. Cela s’applique particulièrement au passé simple et au participe passé. Ces verbes sont en quelque sorte équivalents aux verbes irréguliers en français.

Il s’agit d’une ressource essentielle pour comprendre et maîtriser la conjugaison de la langue allemande.

Comment est structuré un verbe fort ?

Les changements de voyelles dans les verbes forts en allemand sont souvent appelés « ablauts ». Ils ne suivent pas un modèle de conjugaison régulier. Cela les distingue des verbes faibles. En effet, ces derniers forment leur passé et leur participe passé en ajoutant un suffixe (généralement « -t » ou « -et ») à la racine.

Prenons par exemple le verbe fort « singen » (chanter) :

  • Présent : ich singe (je chante)
  • Prétérit (passé simple) : ich sang (je chantais)
  • Participe passé : gesungen (chanté)

Ce changement de voyelle est typique des verbes forts. En allemand, il est important de bien le maîtriser car il est très courant dans le langage courant et littéraire. La conjugaison de ces verbes doit souvent être apprise par cœur ou pratiquée régulièrement. Il n’existe pas de règle unique qui s’applique à tous les verbes forts pour prédire les changements de voyelles.

Quels sont ces verbes ?

Les verbes forts sont essentiels pour naviguer dans la complexité de la conjugaison allemande et pour s’exprimer correctement dans divers contextes. Ils nécessitent souvent une mémorisation spécifique en raison de leurs changements de voyelles.

  • fahren (fährt, fuhr, gefahren) = conduire/ aller en véhicule
  • essen (isst, aß, gegessen) = manger
  • geben (gibt, gab, gegeben) = donner
  • gehen (geht, ging, gegangen) = aller, marcher
  • kommen (kommt, kam, gekommen) = venir
  • nehmen (nimmt, nahm, genommen) = prendre
  • schlafen (schläft, schlief, geschlafen) = dormir
  • schreiben (schreibt, schrieb, geschrieben) = écrire
  • sehen (sieht, sah, gesehen) = voir
  • singen (singt, sang, gesungen) = chanter
  • sitzen (sitzt, saß, gesessen) = être assis
  • sprechen (spricht, sprach, gesprochen) = parler
  • springen (springt, sprang, gesprungen) = sauter
  • stehen (steht, stand, gestanden) = être debout
  • tragen (trägt, trug, getragen) = porter/ transporter
  • treffen (trifft, traf, getroffen) = rencontrer, toucher
  • trinken (trinkt, trank, getrunken) = boire
  • vergessen (vergisst, vergaß, vergessen) = oublier
  • waschen (wäscht, wusch, gewaschen) = laver
  • werden (wird, wurde, geworden) = devenir
  • beginnen (beginnt, begann, begonnen) = commencer
  • bieten (bietet, bot, geboten) = offrir, proposer
  • binden (bindet, band, gebunden) = lier, attacher
  • brechen (bricht, brach, gebrochen) = casser, briser
  • empfehlen (empfiehlt, empfahl, empfohlen) = recommander
  • finden (findet, fand, gefunden) = trouver
  • fliegen (fliegt, flog, geflogen) = voler (dans les airs)
  • halten (hält, hielt, gehalten) = tenir, arrêter
  • helfen (hilft, half, geholfen) = aider
  • laufen (läuft, lief, gelaufen) = courir, marcher
  • lesen (liest, las, gelesen) = lire
  • liegen (liegt, lag, gelegen) = être couché, se trouver
  • reiten (reitet, ritt, geritten) = faire de l’équitation
  • schwimmen (schwimmt, schwamm, geschwommen) = nager
  • sterben (stirbt, starb, gestorben) = mourir
  • tragen (trägt, trug, getragen) = porter (vêtement)/ supporter
  • treiben (treibt, trieb, getrieben) = pousser, pratiquer
  • wachsen (wächst, wuchs, gewachsen) = croître, grandir
  • werfen (wirft, warf, geworfen) = jeter/ lancer
  • ziehen (zieht, zog, gezogen) = tirer/ déménager
  • bleiben (bleibt, blieb, geblieben) = rester
  • fließen (fließt, floss, geflossen) = couler
  • gießen (gießt, goss, gegossen) = arroser/ verser
  • greifen (greift, griff, gegriffen) = saisir/ attraper
  • klingen (klingt, klang, geklungen) = sonner/ résonner
  • lügen (lügt, log, gelogen) = mentir
  • rufen (ruft, rief, gerufen) = appeler
  • schlagen (schlägt, schlug, geschlagen) = frapper/ battre
  • schließen (schließt, schloss, geschlossen) = fermer/ conclure
  • schmelzen (schmilzt, schmolz, geschmolzen) = fondre
  • schneiden (schneidet, schnitt, geschnitten) = couper
  • schweigen (schweigt, schwieg, geschwiegen) = se taire
  • schwellen (schwillt, schwoll, geschwollen) = enfler
  • senden (sendet/sendet, sandte/sendete, gesandt/gesendet) = envoyer, émettre
  • streiten (streitet, stritt, gestritten) = se disputer
  • trügen (trügt, trog, getrogen) = tromper
  • verlieren (verliert, verlor, verloren) = perdre
  • wiegen (wiegt, wog, gewogen) = peser
  • wissen (weiß, wusste, gewusst) = savoir
  • ziehen (zieht, zog, gezogen) = tirer/ déménager

Qu’est-ce qu’un verbe faible en allemand ?

Qu’est-ce qu’un verbe faible en allemand ?

En allemand, un verbe faible est un verbe qui suit un modèle régulier de conjugaison pour les temps et les modes. Contrairement à un verbe fort, il conserve la même racine tout au long de la conjugaison. Il requiert simplement l’ajout de terminaisons spécifiques.

Par exemple, dans le présent de l’indicatif :

  • La terminaison « -e » est ajoutée pour la première personne du singulier (je) ;
  • « -st » pour la deuxième personne du singulier (tu) ;
  • « -t » pour la troisième personne du singulier (il/elle/on) ;
  • « -en » pour la première et la troisième personne du pluriel (nous, ils/ elles).

Il convient de noter que les verbes faibles en allemand sont souvent regroupés en trois grandes catégories. Celles-ci varient en fonction de la terminaison de leur infinitif :

  • Les verbes se terminant par « -en » : Ils représentent la majorité des verbes faibles en allemand. Par exemple : « arbeiten » (travailler) ;
    « sprechen » (parler).
  • Les verbes conjugués en « -eln » : Ces verbes ont souvent une terminaison « -eln » à l’infinitif. Exemples : « spielen » (jouer) ;
    « wandeln » (se promener).
  • Les verbes en « -ern » : Ils ont une terminaison « -ern » à l’infinitif. Par exemple : « lernen » (apprendre) ;

« wandern » (randonner).

Voici un exemple de verbe faible en allemand au présent de l’indicatif :

« arbeiten » (travailler) :

  • ich arbeite (je travaille)
  • du arbeitest (tu travailles)
  • er/sie/es arbeitet (il/elle/on travaille)
  • wir arbeiten (nous travaillons)
  • ihr arbeitet (vous travaillez)
  • sie arbeiten (ils/elles travaillent)

Quels sont les verbes faibles courants ?

La liste dans cette section reprend des extraits de verbes faibles en allemand les plus utilisés dans la vie quotidienne. Une formation continue dans cette langue est indispensable pour améliorer votre niveau d’allemand à l’écrit et assurer des progrès constants en expression orale.

  • arbeiten = travailler
  • spielen = jouer
  • sprechen = parler
  • kochen = cuisiner
  • kaufen = acheter
  • schwimmen = nager
  • tanzen = danser
  • reisen = voyager
  • warten = attendre
  • lachen = rire
  • helfen = aider
  • besuchen = visiter
  • öffnen = ouvrir
  • schließen = fermer
  • atmen = respirer
  • spielen = jouer
  • schreiben = écrire
  • singen = chanter
  • trinken = boire
  • fragen = demander
  • antworten = répondre
  • basteln = bricoler
  • finden = trouver
  • hören = écouter/ entendre
  • klettern = escalader
  • lieben = aimer
  • machen = faire
  • regnen = pleuvoir
  • schlafen = dormir
  • sehen = voir
  • studieren = étudier
  • tanzen = danser
  • telefonieren = téléphoner
  • wandern = randonner
  • wohnen = habiter
  • zahlen = payer
  • ziehen = tirer/ déménager
  • zuhören = écouter attentivement
  • zusammenarbeiten = travailler ensemble

Comprendre la distinction entre les verbes forts et faibles est essentiel pour maîtriser la conjugaison allemande. Les verbes faibles suivent des modèles réguliers, ce qui les rend plus simples à conjuguer une fois que vous comprenez ces schémas.

Partagez ce bon plan avec vos amis !

formations langues étrangères CPF

Apprenez l’allemand avec un formateur professionnel et certifié. 🇩🇪

  • Des cours particuliers en visioconférence avec un professeur dédié.

  • Un accès illimité à une plateforme e-learning moderne et adaptative (niveau, métier…).
  • Un programme adapté à votre profil et à vos disponibilités créé par votre professeur.
  • Composez une formation 100% sur-mesure avec un large choix de modalités pédagogiques.

  • Un coach pédagogique dédié, joignable 6j/7 pour vous conseiller et répondre à vos questions.

c’est le taux de satisfaction moyen de nos stagiaires.

Note formations Clic Campus 4.8

des stagiaires recommandent nos formations.

Pourquoi se former avec Clic Campus ?

Pourquoi se former avec Clic Campus ?

blended learning 1

COURS PARTICULIERS
+ E-LEARNING

Découvrez le Blended learning : alternez entre cours particuliers et travail en autonomie.
web plugin 1

DES FORMATIONS ULTRA-PERSONNALISÉES