Lorsque l’on décide d’apprendre une nouvelle langue, mais que l’on n’y connaît rien, cela peut faire peur. Il y a beaucoup d’aspects à apprendre et à maîtriser pour pouvoir commencer à faire des phrases cohérentes et assimiler les bases de l’anglais indispensables.

Comprendre l’anglais estaujourd’hui un pré-requi dans de nombreux environnements professionnels, il est donc primordial de s’intéresser et de se former à cette langue étrangère. Nous vous avons résumé ici les 10 points pour commencer à améliorer votre anglais de façon efficace.

1. Alphabet et prononciation

Pour commencer au tout début, il va vous falloir maîtriser l’alphabet anglais. Tout comme l’alphabet français, il comporte 26 lettres, cependant leur phonétique est très différente qu’en français. Pour ce faire, il est conseillé de pratiquer les sons de chaque lettre et les combinaisons de lettres fréquentes pour améliorer votre accent et votre expression orale. Si vous prenez le temps de bien assimiler cet aspect, vous aurez des facilités par la suite pour choisir la bonne prononciation des mots, et ainsi parler anglais de façon plus fluide.

2. Vocabulaire de base

Ainsi, le vocabulaire de base comprend les mots et expressions courantes utilisés dans des situations quotidiennes. Par exemple, les salutations (hello, goodbye), les chiffres (one, two, three), les jours de la semaine (Monday, Tuesday), les mois (January, February) et les expressions de politesse (please, thank you, excuse me).

3. Structure des phrases

Il faut savoir que la façon de construire les phrases en anglais n’est pas la même qu’en français. En effet, par exemple, le COD est toujours après le verbe : “Je t’aime” devient “I love you”. Ou encore les adjectifs qualificatifs se positionnent avant le nom qu’ils qualifient, et non après comme c’est le cas en français.

Il est ainsi vivement recommandé de comprendre la façon de structurer les phrases affirmatives, négatives et interrogatives. De même, en ce qui concerne les règles de ponctuation, indispensable pour structurer correctement vos phrases. En effet, pour progresser rapidement, il est indispensable d’avoir les bases de la syntaxe et de la grammaire anglaise. Vous pouvez également vous former pour apprendre l’anglais rapidement.

4. Temps verbaux

Les temps verbaux permettent d’exprimer des actions ou des états dans le temps, et sont assez différents du français dans leurs usages. Pour débuter, concentrez-vous sur les temps les plus courants, tels que le présent simple, le présent continu (be +ing), le passé simple (prétérit), le passé continu (present perfect), le futur simple et le futur continu.

Pour les utiliser correctement, il est important d’apprendre les règles de formation et d’utilisation de chaque temps.

5. Pronoms

On utilise généralement les pronoms pour remplacer les noms afin d’éviter les répétitions et faciliter la communication. Pour ce faire, intéressez-vous aux pronoms personnels (I, you, he, she, it, we, they), possessifs (my, your, his, her, its, our, their), démonstratifs (this, that, these, those) et interrogatifs (who, which, what).

Pour se familiariser avec le sujet et s’habituer à les utiliser correctement, il est possible de recourir à des applications mobiles comme Babbel qui peuvent être un vrai coup de pouce pour intégrer efficacement les nouveaux mots de vocabulaire et comment les employer.

6. Adjectifs et adverbes

Si vous cherchez à faire rapidement des phrases avec un minimum de vocabulaire, vous allez devoir vous intéresser aux différents adjectifs et adverbes. Ainsi, certains adjectifs décrivent les noms (personnes, objets), tandis que les adverbes décrivent les verbes, les adjectifs et d’autres adverbes.

En pratique, vous pouvez apprendre les adjectifs et adverbes courants en anglais pour enrichir votre vocabulaire et mieux exprimer vos idées.

7. Prépositions

Indiquant des relations spatiales, temporelles ou logiques entre les mots, les prépositions n’ont pas de traduction précise en français, ce qui a fait qu’il est possible d’utiliser plusieurs prépositions pour traduire “sur” selon le contexte.

Ainsi, il vous faudra allouer du temps pour les prépositions courantes (in, on, at, to, for, with, etc.) et leurs usages caractéristiques.

8. Conjugaison des verbes

De façon générale, la conjugaison en anglais est plus facile qu’en français, avec beaucoup moins de suffixe. Toutefois, les verbes irréguliers sont eux très difficiles à identifier, il vous faudra les mémoriser pour les utiliser correctement !

Pour commencer, intéressez-vous aux plus fréquents (be, have, go, etc.) pour les utiliser rapidement.

9. Articles

Un autre sujet qui demande un peu d’attention pour en saisir les subtilités est celui des articles. En effet, les articles définis (the) et indéfinis (a, an) sont utilisés pour parler de personnes et d’objets spécifiques ou non spécifiques.

Leurs règles d’utilisation et leur accord n’est pas évident aux premiers abords ! Mais, c’est un aspect indispensable à maîtriser pour construire des phrases grammaticalement correctes.

10. Questions courantes

Pour réussir à vous débrouiller dans une situation courante, il est important de commencer dès le début à vous intéresser à la façon de poser les questions, et en particulier aux mots interrogatifs (who, what, when, where, why, how). Cela vous permettra de mener des conversations basiques, par exemple pour demander votre chemin facilement par exemple.

Pour apprendre l’anglais de niveau débutant, cela peut paraître impressionnant.

Mais avec la bonne méthodologie et un peu de patience, vous pourrez réussir à parler couramment anglais, en tout cas suffisamment pour vous faire comprendre votre interlocuteur.

Parmi les méthodologies qui peuvent convenir aux débutants, il y a celle du blended learning qui associe apprentissage autonome en ligne et cours particulier avec un professeur d’anglais certifié.

C’est notamment ce que nous proposons chez Clic Campus, avec un test de niveau avant de commencer le programme afin de l’adapter au plus proche de vos besoins et de vos objectifs.

Vous pouvez compléter votre apprentissage de langue de Shakespeare en consommant des contenus comme des films et séries (avec sous-titres en anglais), des podcasts,…