10 conseils reussir lettre motivation anglais 12.45.36
Accueil/Anglais/10 conseils pour réussir sa lettre de motivation en anglais

Vous souhaitez postuler dans une entreprise étrangère, intégrer une grande ONG ou encore partir étudier dans une université anglo-saxonne, quelle que soit votre raison, vous vous retrouvez à devoir rédiger une lettre de motivation en anglais.

Il est alors capital que vous produisiez un document qualitatif, afin que vous puissiez attendre cet objectif dont vous avez toujours rêvé ! Mais vous rencontrez alors un problème : Comment rédiger une lettre de motivation en anglais, alors que vous êtes francophone ? Est-ce que ce sont les mêmes us et coutumes ? Comment la présenter ? 

Face à cette multitude de questions, et bien d’autres encore vous vous sentez perdu. Et pourtant l’échéance approche… Pas de panique ! Nous allons voir ensemble comment réussir la rédaction de sa lettre de motivation en anglais en 10 conseils ! Alors s’en plus attendre, c’est parti ! 

À noter : si vous souhaitez retrouver des conseils pour trouver un travail dans un pays anglophone, n’hésitez pas à consulter notre article dédié.

🇺🇸 DÉCOUVRIR NOS FORMATIONS D’ANGLAIS 🇬🇧

1. Présentez votre lettre de motivation selon les codes usuels (règles de forme)

Une lettre de motivation, qu’elle soit en français ou en anglais, doit respecter certaines règles de présentation. Attention ces dernières varient entre les deux langues. Veillez donc bien à appliquer tous les points que nous citons ci-dessous. 

La présentation de lettre de motivation est très importante car c’est le premier aperçu qu’à votre recruteur de vous. Elle doit être composée : 

  • De votre nom, prénom, information de contact (email et numéro de téléphone précédé de l’indicatif +33) et votre adresse postale (numéro et nom de la voirie, code postale, ville et pays). Ces informations doivent être situées en haut à gauche de la page. 
  • Du nom de l’entreprise ou de l’administration dans laquelle vous postulez. Ces informations doivent être immédiatement suivi du nom et de la fonction (son poste au sein de l’organisme) du destinataire de la lettre. Ce paragraphe doit être en contrebas du premier, à droite de la page. 
  • Du lieu et de la date à laquelle cette lettre a été envoyée. Indication à présenter également à droite de la page, après un saut de ligne. 
  • De l’objet de la lettre, situé à gauche. Il doit contenir les informations essentielles de la lettre afin que le destinataire de la lettre identifie directement votre demande. Par exemple : « Application for Marketing traînée starting in MM/AAAA ». 
  • De votre signature votre nom et prénom écrit en toute lettre. Cette signature doit se situer en bas à droite de votre document. 

2. Employez les formules de politesses adéquates

Maintenant que la présentation de votre document est irréprochable, il s’agit de faire bonne impression dès les premières lignes de votre lettre et ceux jusqu’à la dernière. 

Pour ce faire, les formules de politesses sont essentielles et leur emploi diffère complètement du français. En effet, les lettres de motivation anglaise sont très formelles, il ne s’agit donc pas de se tromper de formule d’adresse ou de fin ! 

Concernant l’adresse de votre document, la formule que vous utilisez dépend de votre rapport avec votre recruteur : 

  • Si vous connaissez le nom de la personne à qui vous écrivez, vous devez dire : « Dear Mr Jones ou Mrs Jones, ». Remarque : si vous écrivez à un britannique vous inscrirez Mr (et non Mister) et si c’est à un américain vous ajouterez un point : Mr. 
  • Si vous ne connaissez pas son nom, vous écrirez directement : « Dear Sir or Madam, ». Faites bien à placer Sir avant Madam, l’inverse de ce que l’on fait en français.
  • Si la personne à qui vous vous adressez est un professeur, dans ce cas-ci, il ne faut pas que vous oubliez d’inscrire Professor avant son nom.

A noter : Si vous postulez dans une startup et notamment aux États-Unis, l’adresse est beaucoup moins formelle. Vous pouvez ainsi directement écrire Dear + le prénom du recruteur. 

Enfin, terminer une lettre de motivation n’est pas toujours évident. Il s’agit de la dernière impression que vous donnez à votre recruteur, il ne faut donc pas la rater. 

En anglais, on utilise le plus généralement la formulation : «  Please do not hesitate to contact me for further informations. I look forward to hearing from you. » 

Vous pouvez ensuite inscrire « Sincerely » ou « Your sincerely ». Si vous voulez paraître encore plus soutenu,« Yours faithfully » est une bonne manière de terminer votre lettre. 

3. Utilisez une argumentation efficace 

Afin que votre lettre de motivation soit remarquée par votre recruteur parmi les centaines qu’il va recevoir, il faut que votre argumentation soit structurée. 

Pour ce faire, votre document doit être structuré autour de 3 principaux paragraphes. Ainsi sa structure argumentative ne diffère pas tant que cela de celle que l’on retrouve en français. Il s’agit de suivre le plan « vous-moi-nous ». 

Dans le premier paragraphe (qui correspond au vous), il s’agit de parler de l’entreprise ou l’administration pour laquelle vous postulez. Vous y évoquerez ses besoins, sa structure, son actualité afin de montrer que vous vous êtes renseignés préalablement. 

Ensuite, dans votre second paragraphe (qui correspond au moi), vous évoquez vos expériences professionnelles et les compétences dont vous disposez qui sont les plus adéquates pour répondre au poste. Vous devez ici montrer que votre profil répond totalement aux besoins de l’entreprise.

Enfin dans le dernier paragraphe (qui correspond au nous), vous faites correspondre les deux raisonnements ci-dessus. Vous présentez ce que vous et l’entreprise seriez capable de faire ensemble (les projets) et que vous vous voyez dans votre futur poste ! 

À noter que le premier et le second paragraphe sont interchangeables mais pas le 3ème. En effet, il découle des deux premiers et donc ne peut être que difficilement placé au début de votre lettre. 

4. Mettez davantage en avant vos compétences plutôt que votre volonté de trouver un nouveau job (règles de fond)

Ce conseil rejoint un peu le 3ème que nous venons de présenter, même s’il va plus loin dans le raisonnement. En effet, dans la structure de votre lettre, par les mots que vous employez, il faut que vous fassiez davantage ressortir vos compétences plutôt que la nécessité de trouver un travail. Cela peut être par exemple des compétences linguistiques, avec un test d’anglais comme le Bright, pour le démontrer. 

Par cela vous démontrez une réelle motivation pour intégrer ce nouveau poste et non simplement une opportunité de sortir de votre statut de recherche d’emploi. 

De plus, il est important de garder que la lettre de motivation n’est pas une liste des diplômes que vous avez obtenu. Le recruteurs dispose déjà de votre CV pour savoir tout cela. Il est donc davantage intéressant d’insister sur les expériences que vous avez eu ou les compétences que vous avez développé tout au long de votre parcours. 

5. Exprimez vous avec le vocabulaire adapté 

Il est très important d’utiliser le vocabulaire anglophone adapté au secteur dans lequel vous postulez. Vous démontrerez ainsi à votre futur employeur que vos compétences linguistiques sont en adéquation avec le poste que vous convoité. 

De plus, outre le vocabulaire spécifique à votre milieu professionnel, il est important que vous employez les termes spécifiques à une lettre de motivation. Pour vous aider dans cette tâche, nous vous avons concocté une petite liste récapitulative des termes anglophones. 

  • Lettre de motivation : Cover lettre 
  • CV : Resume (aux US), CV (en Angleterre) 
  • Compétences : Skills
  • Compétences linguistiques : Language Skills 
  • Correspondre au profil demandé : to fit the job
  • Capacités : Abilities
  • Entreprises : Compagny 
  • Expérience professionnelle : Work experience 
  • Stage : Internship (aux US), Placement (en Angleterre) 
  • Entretien d’embauche : Job interview 

Employez ces termes à bon escient au sein de votre lettre de motivation et vous serez certain  de faire bonne figure auprès de votre recruteur ! Si vous souhaitez retenir de manière durable ce vocabulaire spécifique, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à 6 conseils pour retenir durablement son vocabulaire en anglais. 

6. Personnalisez votre lettre de motivation 

De la même manière qu’il est important que vous insistiez sur vos compétences plutôt que sur vos diplômes ou sur votre envie de trouver un nouvel emploi, il est important de faire une lettre de motivation personnalisé.

En effet, dites vous que votre recruteur va devoir analyser des dizaines voir des centaines de dossiers et de lettres de motivation. Afin qu’il puisse se souvenir de la vôtre lorsqu’il fera son choix, il faut qu’elle l’ait marqué. 

Il est donc important de ne pas faire une lettre de motivation standard, comme il en aura déjà lu beaucoup avant. Mettez en avant les éléments et expériences qui vous différencient des autres candidats. Cela peut très bien être une passion, un voyage, une qualité, quelque chose qui vous différencie ! 

Il faut également que vous proscriviez les formules généralistes, un peu bateau que vos recruteurs auront préalablement lu des dizaines voire des centaines de fois. Le but est de montrer que vous êtes LE candidat idéal pour LEUR entreprise ! 

De la même manière, éviter d’envoyer la même lettre à plusieurs recruteurs. En effet, les entreprises communiquent énormément entre elles. Votre supercherie pourrait ainsi être découverte et cela vous retombera dessus. Il faut que vous adaptiez votre lettre à chaque entreprise à laquelle vous postulez. 

Un autre moyen de vous démarquer des autres candidats est de préciser les raisons pour lesquelles vous souhaitez travailler dans un pays anglophone et non pas en France. La question vous sera dans tous les cas posée lors de votre entretien d’embauche, donc autant amorcer les choses avant !

7. Appliquez à votre document une police et une taille de caractère adapté 

De la même manière que le jour de votre entretien d’embauche vous mettez une tenue correcte, votre lettre de motivation doit respecter certaines règles typographiques afin d’être soignée. 

Il est ainsi conseillé que vous employez une police d’écriture classique afin de rédiger votre document de manière claire et lisible. Exemples : Time New Roman, Verdana, Century Gothic. 

La taille de la police est également importante. Elle doit généralement se trouver entre 10 et 12. Il est également essentiel que vous rédigiez des paragraphes courts et aérés (généralement pas plus de 20 lignes). Votre texte devra être justifié et employé un vocabulaire courtois. 

Le format du document a également une importance. Si vous ne l’envoyez pas en version papier, privilégiez les PDF, ces formats gardant la mise en page quel que soit le système d’exploitation que vous utilisez. Ainsi votre document sera irréprochable ! 

8. Ne pas rédiger une lettre trop longue 

Comme nous l’avons vu précédemment, la lettre de motivation est une véritable démonstration logique, ou chaque élément découle du précédent. Mais il ne faut pas que cette dernière se fasse au prix de longues phrases alambiquées.

 Le mieux c’est d’être clair et concis. Vous devez aller droit au but et ne pas vous perdre dans de longues explications, avec trop de détails. Afin de respecter cet objectif de clarté et de concision, l’idéal est de faire tenir votre lettre en une page maximum

Remarque : Une étude sérieuse a démontré que les recruteurs ne lisaient plus ce qu’il y avait écrit au-delà d’une page. Certains avouent même préférer des lettres encore plus courtes qu’une page, de l’ordre d’une demi-page (environ 300 mots). 

Si vous le souhaitez, vous pouvez présenter certains arguments, comme vos compétences, sous la forme d’une liste de points. Ainsi vous êtes concis et direct et cela plaît aux recruteurs américains notamment !

9. N’oubliez pas de vous relire !

L’orthographe est un élément essentiel de votre lettre de motivation. Selon un sondage de 2019 d’OpinionWay, 52% des DRH ont affirmé que le niveau d’expression écrite a pu jouer dans le processus de sélection de candidats. Attention, pour certains recruteurs, les fautes d’orthographes sont rédhibitoires.

Il est donc très important que vous vous relisiez afin que vous fassiez attention aux coquilles et aux fautes d’accords. Pour ce faire, rien de mieux que de relire à plusieurs reprises votre document. Vous pouvez également le faire relire par d’autres personnes, afin d’avoir un avis extérieur.

Il peut également être intéressant d’utiliser des outils informatiques, tels que des correcteurs en ligne. Nous pouvons vous recommander celui de Reverso, qui est très complet !

Il faut notamment veiller à ce que le langage et l’orthographe soient irréprochables dans les premières phrases et notamment la phrase d’accroche. Il s’agit des mots qui vont principalement retenir l’attention de votre recruteur et dont il se souviendra.

10. Imprimez et signez votre lettre à la main 

Une fois que vous avez bien relu votre lettre, que la mise en page vous convient et que le contenu conforme à vos exigences, imprimez votre document. Ainsi vous vous rendrez compte du rendu final sur une feuille A4, le rendu que votre recruteur verra ! 

Il peut également être intéressant de signer à la main votre lettre de motivation. Cela donnera une bonne impression à votre recruteur, démontrant qu’il existe bien un être humain derrière cette lettre. Vous pourrez ensuite scanner votre document avant de l’envoyer. 

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés en main pour décrocher un entretien d’embauche. Si tel est le cas, nous en serions ravi, n’hésitez pas à consulter notre article consacré à 9 conseils pour réussir un entretien d’embauche en anglais.

Enfin, si vous réussissez à être embauché dans une entreprise anglophone, il peut-être judicieux de réaliser une formation d’anglais éligible au CPF. N’hésitez pas à contacter nos conseillers si vous souhaitez davantage de renseignements.

Partagez ce bon plan avec vos amis !

formations langues étrangères CPF

Découvrez nos formations populaires :

Pour les actifs, professionnels et demandeurs d’emploi.

Formations d’anglais CPF

Formations de français (FLE) CPF

Formations d’allemand CPF

Formations d’espagnol CPF

Formations d’italien CPF

Formations d’anglais pour entreprises

Découvrir toutes nos formations

Accédez gratuitement à notre plateforme

Découvrez comment apprendre 4x plus vite une langue.

TESTER GRATUITEMENT

Accédez gratuitement à notre plateforme

Découvrez comment apprendre 4x plus vite une langue.

TESTER GRATUITEMENT

Vous y êtes presque !

Comment bénéficier de cours sur-mesure financés avec le CPF ?

Vérifiez votre éligibilité et testez gratuitement notre plateforme en remplissant ce formulaire :

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Essayer gratuitement notre plateforme
Vérifier votre éligibilité au CPF avec un conseiller